Publié par : Delit Tenim | novembre 21, 2007

31ème Aplec Excursionniste des Pays Catalans en Vidéo


Publié par : Delit Tenim | avril 7, 2007

Clôture de l’Aplec

 

cloturebanda.jpg

VENIM DEL NORD – VENIM DEL SUD

“De terra endintre, de mar enllà”

Quelles paroles pourraient être des plus adaptées pour les aplecs que celles qu’a écrit Luis Llach

Grace à elles, nous pouvons expliquer bien des choses de la philosophie des aplecs, quand nous marchons pour marcher on marche pour exister

Prats de Mollo a une Histoire. De tout temps, on y a marcher pour marcher, depuis les troupes  de César qui ont posé la borne  du col d’Ares, les moines d’Arles sur Tech faisant au sommet de cette vallée aspre une cella (cellule) , berceau de notre ville. Les rois d’Aragon l’ont élevé au rang de ville royales pour arriver à notre histoire plus proche.

Histoire faite de joie et de paix avec une forte économie tournée vers le Principat : le temps des drapiers, tisseurs, bergers, forgerons, muletiers et contrebandiers aussi.

Prats en ce temps là était la seconde ville du département.

 Histoire faite aussi de resistance ou le caractère et les idées de nos anciens montagnards et ont pu voir s’exprimer des hommes qui, jamais n’ont accepté le joug. Les Angelets de la terra de Joseph de la Trinxeria se révoltant contre cet impot sur le sel après le traité des Pyrénées de 1659 qui nous avait coupé du Principat.

Le Président Francesc Macia (l’ancien) faisant de Prats à la villa Denise, le lieu clé du mouvement qui ont été reconnus comme les faits de Prats de Mollo et plus près, el Quico Sabaté courrant dans nos montagnes de la Surrengera à la Graboudeille

Idées de Liberté qui ont fait aussi que des centaines de millier de femmes et d’hommes fuyant la dictature franquiste ont passé cet hiver 1939 la frontière, symbole de liberté.

Pour Prats, commence aussi le temps de la tristesse avec l’Aiguat de 1940 (les crues) qui ont ruiné toute une économie suivi par la seconde guerre mondiale et son lourd tribu humain

Prats aussi a eu des moment forts pour la nature et la randonnée

 Avec seulement quelques années de différence Jacint Verdaguer (Mosen Cinto) depuis les thermes de la Preste commence de se rapprocher des montagnes du Canigou et des « barretinaires » de Prats de Mollo

Carlos Bosch de la Trinxeria, fils de Prats écrivait « Souvenirs d’un randonneur », Bertomeu Xatard, notre botanique découvrait la Xatardia Scabra.

De nos jours, notre économie a du se tourner vers le tourisme et le thermalisme, la randonnée y tient une place forte dans cette nouvelle orientation.

Comme la sirène et le berger ont fait l’Ampurdan en se rapprochant l’un l’autre. Notre village, notre Haut Vallespir, terre de passage sera ce pont de mer bleu avec les Iles Baléares et l’Alguer, ce lien d’intégration, d’assimilation, de connaissance mutuel entre nous tous.

Nos amis de Mataro et tous les amis du Cami du Nord ont déjà fait un gros travail unissant le Maresme au Canigou

Nous sommes fiers de tous ces moments de fraternité et d’amitié

Pour finir, je voudrai prendre les mots de Joseph Manuel Puentes, Président du CEC, paroles dites le jour de la Sant Jordi 2005

Si une société n’aime pas son pays et ses traditions, l’espace naturel et le patrimoine, se doit être une société sans valeurs ou la vie en commun et la civilité deviennent impossibles.

Nous sommes fiers des Aplec qui mêlent les régions et les générations.

La Catalogne a une histoire

Le Haut Vallespir a une histoire 

Prats a une histoire

Tous ensemble nous ferons tout

Mes remerciement à vous tous pour votre participation à l’aplec, mais aussi à toute mon équipe de bénévoles toujours présents du matin au soir

Tous mes remerciement pour votre participation

 L’obra en record de l’Aplec la regalem al Senyor Francesc Béato Vice-President del CEC. Es una obra d’en Pascal Suther, artist que viu a Banat : Baynat de la Coumelade. També voldrien fer l’honor a la delegació de l’Alguer, qu’ ens fa l’orgull de se present el nostre aplec.

L’oeuvre du souvenir de  l’aplec offert à Francesc Béato, Vice-Président du CEC est une oeuvre de Pascal Suther, artiste qui vit à Banat.

Je voudrais aussi faire honneur à la délégation de l’Alguer, qui nous a fait le plaisir d’être présents à notre aplec.

 Endavant

Jojo Dunyach

Courriel pour toutes vos remarques et envoi de photos : info@pratsdemollolapreste.com

Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.